Derniers Articles

Sur la route du Trassibérien en vidéo Près de quatre ans se sont écoulés depuis ce voyage. Hallucinant. Depuis tout ce temps, avec Marylou, on peut apprécier de visionner notre périple à l'aide d'une compilation d'une heure et demi des séquences que j'avais filmé. Je suis heureux aujourd'hui... Lire la suite

Ce n'est qu'un au revoir... On se réveille tôt. On s'habille rapidement. On prend un dernier petit déjeuner au Starbucks. On marche durant 20 minutes jusqu'à la la navette aéroport faute de taxis assaillis en ce Lundi matin. On arrive à l'aéroport. On monte dans l'avion. Pékin... Lire la suite

L'heure du bilan... Notre dernier jour, le retour en France... Que c'est étrange de se dire que l'aventure se fini maintenant. Durant nos heures de voyages entre Pékin et Moscou, personnellement, ce n'est pas encore pour moi « l'heure du bilan ». Trop captivée par... Lire la suite

L'aventure continue... Zou ! 4H30 du matin, le réveil sonne ! Eh non, le soleil n'est pas tout a fait levé... 5h... Non plus ! « Marylou Marylou ! Regarde ! » Ah oui, en fait le soleil est levé ! Et c'est beau ! Il doit être autour de 5h30 ! Je passe ma tête à l'extérieur... Lire la suite

Nous sommes visibles depuis l'espace ! Le réveil sonne. Une fois. Deux fois. Ah voilà, cette fois c'est la bonne ! En effet, nous avons un réveil très tôt pour voir le lever du soleil. Je sors de la tente et ai la chance d'assister à un spectacle extraordinaire où un soleil rougeoyant beigne... Lire la suite

Description de votre image

Ferveur religieuse dans la rouge Moscou.

Categorie : Moscou

Une fois n’est pas coutume, on prend notre temps le matin pour se préparer, mettre à jour le blog et prendre le petit déjeuner. Ce n’est une nouvelle fois qu’aux alentours de 14h30 que nous décollons.

Nous décidons d’aller rue de l’Arbat qui est annoncée sur notre plan et le guide du Lonely Planet comme  une longue rue piétionne pleine d’animations de rue. En réalité, si dans la rue les touristes sont bien au rendez-vous, pour les animations on repassera. La rue n’a rien de particulièrement jolie et tous les magasins sont des échoppes à touristes.

Nous décidons ensuite de marcher un peu vers le sud pour rejoindre une immense cathédrale blanche aux dômes dorés : la Cathédrale du Christ-Sauveur. A l’entrée,  je me fais refouler car je porte un bermuda, ce qui n’est pas le cas de Marylou. Quand elle en ressort, elle a tellement aimé qu’elle souhaite vraiment que j’y aille. Du coup, s’en suit une scène cocasse où elle me passe le bas de son pantalon, qui est en fait un shirt auquel des jambes sont zippées. Ainsi, avec des ourlets, j’arrive à faire tenir les « jambes » de son pantalon à mon bermuda, sous le fou rire des russes alentours, et me voilà rentré dans la Cathédrale.

C’est immédiatement le coup de foudre. Ses immenses proportions me permettent enfin de ressentir une ferveur religieuse contrairement à la très décevante Cathédrale Basile le Bienheureux. Des cierges sont allumés de parts en parts et je manque moi-même d’en brûler un.

Alors que je déambule, mon regard se perdant dans les hauts plafonds et grands espaces, je ne manque pas de remarque tous ces croyants qui prient devant certaines icônes et posent leur tête sur la vitre qui les protège.  Très belle scène.

Je remarque ensuite des escaliers vers une crypte qui se révèle être relativement profonde. Si elle semble au premier abord sans intérêt, lorsque j’atteinds le mur principal où se trouvent les icones et qui indique une direction dans les prières, je reste coi. Les proportions et la disposition sont parfaites ; le plafond n’est ni trop bas, ni trop haut, ni trop lumineux, ni pas assez… Bon sang ! Quelle cathédrale !

Nous prenons enfin le métro en direction de la réserve de Vovobyovy Gary, petite colline au sommet de laquelle se trouve l’Université de Moscou et qui offre un panorama sur tout la ville car elle se trouve au sud. Pour le panorama, on est effectivement servis et resservis avec une véritable possibilité de cerner la plupart des quartiers de Moscou. Quant  à l’Université, elle est en fait l’une des tours typiquement soviétiques (dont on trouve une copie à Varsovie), faisant partie des « Sept Soeurs« , qui sont sept tours constuites sous l’impulsion de Staline pour fêter les 800 ans de Moscou (8 devaient être initialement construites). Magnifique bien qu’imposante architecture !

Alors que nous rentrons chez nos hôtes, pensant passer une dernière soirée également tranquille, Yura (notre hôte d’origine), qui était parti pour le weekend est revenu accompagné de deux jeunes filles russes ne parlant pas anglais. Lui faisant part de mon étonnement quant à la sobrriété des russes depuis notre arrivée (lui-même n’ayant en stock que du vin français offert par de précédents hôtes), il nous entraîne à l’extérieur acheter de la bierre (mais où sont donc les russes et leur fameuse vodka ?!) que l’on boira durant la soirée au milieu des rires, de la joie et de la bonne humeur. On passe ainsi notre première soirée festive du voyage, bien qu’elle est de courte durée, ( encore un gros moment d’étonnement)  et l’on redécouvre à cette occasion Moscou depuis la banlieue puisque Yura nous emmène au 21e étage, sur un balcon en libre-accès, admirer la ville de nuit. Plein les yeux  !

Yayann

Commentaires (7)

Enfin une soirée vodkadienne à nous décrire et en plus non frolatée.
Les copines russes de votre hote sont elles blondes aux yeux bleues en amande?
Que je vous envie d’avoir pu admirer cette
cathédrale du christ sauveur. J’aurais bien voulu être à ta place. A t’on retour je veux une description détaillée, encore une.
Je suis content d’avoir pu t’avoir sur skipe. Aprés que nous ayons raccroché je n’ai pas arrêté de servir les clients.
Je n’ai pas eu le temps de t’en parler mais le magasin marche du tonnerre sur FIGEAC cet été, mieux qu’à Montauroux. C’est un miracle que nous ayons pu converser 34 minutes.
Par contre j’ai éssayé de te rappeler et fort est de constater que je suis définitivement un incompétent
informatique, incapable de pouvoir t’appeler. Si tu veux réessayer toi.
Sinon gros bisous et vive la suite!!!!!

Didpap

Précipitation, il faut lire: a ton retour et non a t’on retour.
PROSIT.

didpap

Je viens de relire ton article, j’avais mal compris,
vous n’avez apparemment toujours pas bu de la
vodka mais de la bière. Comment s’appelle t’elle?
bièrouchka ou chronembourchki?
Bisous.
Didpap.

Que de beaux articles, contente de vous lire de nouveau. Je sens que tes origines russes remontent à la surface, c’est une superbe sensation isn’t it? Je ne t’ai pas eu au tel. Nous serons dimanche soir pour 15 jours à Cannes. Peut être pourrons nous parler à ce moment là. Au fait la fac, c’est quand l’inscription?
Bisous à vous deux

L’inscription à la Fac reprend le 24 Août. Mais tu sais tu peux toujours m’envoyer un mail pour ça.

Yayann.

toujours yaonix2 sur skype? moi c’est valmor06

Oui toujours.

Yayann

Ecrire un commentaire